Offre spéciale : Jusqu'à 160€ de remise immédiate dès 99€ d'achats avec le code REDUC19
Voir les conditions
Offre spéciale : Jusqu'à 160€ de remise avec le code REDUC19
Voir les conditions
+
logo-edito
ambiance-1-tapis-edito
ambiance-2-tapis-edito
ambiance-3-tapis-edito

« La qualité du tapis d'Orient »

Loin des codes traditionnels émerge une marque de tapis aux idées fortes, mêlant une vision graphique au savoir-faire ancestral des terres d'Orient. C'est ainsi qu'en 2014, Isabelle donne naissance à Edito, une maison française de création de tapis qui souffle un vent de renouveau sur l'industrie textile.
La créatrice d'Edito, Isabelle Desauty, a vécu entre Tunisie, Maroc et Inde, découvrant l'univers du tapis et tombant sous le charme de la culture orientale. Elle est inspirée par le savoir-faire artisanal et la beauté des textiles lorsqu'elle crée sa marque en 2014.
Pour sa première collection, elle fait appel aux talents d'un graphiste spécialisé dans l'univers de la musique, afin d'apporter une nouvelle touche graphique aux tapis. C'est en associant l'expertise du graphiste Tom aux inspirations orientales d'Isabelle que Edito prend forme sous les traits de tapis de qualité.
L'ensemble des créations d'Isabelle sont soit fabriquées en Belgique dans une usine au savoir-faire irréprochable, soit tissées à la main en Inde dans des usines sélectionnées avec soin par Edito. Chaque tapis est élaboré à partir de matières naturelles ou de polypropylène heatset, offrant ainsi une surface de qualité, résistante et facile d'entretien.
Les tapis Edito sont de belles créations originales à des prix séduisant, jouant avec divers matériaux de qualité, permettant de créer une jolie déco graphique dans la maison.
Retrouvez des tapis colorés, confortables et au look novateur sur Filedanstachambre !

Les produits
Edito en images
Rencontre
encart-rencontre-edito-isabelle-mialet-desauty

Présentez-vous-en quelques mots. Quel est votre parcours ?

J'ai travaillé dans le secteur de l'audiovisuel pendant quelques années à Paris. J'ai vécu ensuite au Maroc, où j'ai également travaillé dans l'audiovisuel – c'est dans ces circonstances que j'ai commencé à collaborer avec des artisans du tapis. Puis je suis partie en Inde où j'ai pu développer des produits avec des fabricants et des artisans locaux. De retour en France, j'ai décidé de créer ma marque pour éditer les motifs qui m'avaient inspiré avec l'aide de bons fabricants.

Quand avez-vous créé la marque, qu'est-ce qui vous y a conduit ?

J'ai créé la marque en 2014. J'avais co-fondé une première marque au départ, destinée aux enfants. Par la suite, j'ai travaillé à l'édition d'une nouvelle gamme de tapis pour adultes et j'ai lancé Edito.

Pouvez-vous présenter votre marque en quelques mots ?

Avec Edito, l'idée c'est que l'on propose toujours des designs innovants.

Quelle est la philosophie de votre marque ?

On a deux partis pris chez Edito. Le premier c'est celui du design, dessin fait à la main, sans procédé informatique. Le deuxième, c'est qu'on s'inspire de plusieurs sources d'orientation. Il y a une gamme revisitant les codes Berbères, ayant longtemps habité au Maroc. Et il y a une autre ligne, non ethnique, qui privilégie des dessins très graphiques.

Pourquoi avoir choisi le nom Edito ?

Parce que c'est l'idée d'éditer, d'être un éditeur de tapis un peu nouveau et graphique. C'est pour éditer des designs inédits !

Qu'avez-vous trouvé en Orient qui vous a tant charmé au point de vouloir créer une marque ?

J'ai eu la chance là-bas, de faire la connaissance de beaucoup d'artisans, avec lesquels j'ai pu développer mes premiers tapis. Mais surtout, ce qui m'a inspiré dans ces pays, ce sont les couleurs magiques de leur environnement, et la variété de leur artisanat.

Pourquoi avoir choisi de travailler dans l'univers des tapis ?

De façon générale, J'ai toujours aimé les tapis. Et quand j'imagine des dessins, c'est un support sur lequel j'ai envie de les transposer.

Certains de vos tapis sont confectionnés en Belgique et d'autres en Inde, pourquoi choisir deux pays aussi différents qu'éloignés pour la fabrication de vos tapis ?

C'est tout simplement lié à leurs matériaux. C'est-à-dire que tout ce qui est en fibre naturelle, est fait-main par les meilleurs tisseurs et artisans dans les ateliers en Inde. Tout ce qui est la collection Antidote, c'est une fibre synthétique qui elle est européenne avec des normes européennes, et pour laquelle le fabricant est en Belgique. On ne pourrait pas faire ce genre de fibres en Inde ou au Maroc. Les choix de mes fabricants sont vraiment liés à la qualité des tapis.

Pourquoi utilisez-vous du polypropylène dans la fabrication de vos tapis ? Qu'est-ce que cela apporte ?

Le polypropylène est utilisé dans la collection en fibre synthétique, qui est faite en Belgique. Ça a plusieurs avantages, d'abord c'est une fibre qui est extrêmement résistante à l'usure, et surtout elle offre un tapis qui ne peluche pas à la différence de la fibre naturelle. Il est en même temps résistant à la salissure et facile d'entretien, et le tout avec des normes européennes.

Pourquoi avoir choisi de réaliser une collection de tapis en collaboration avec une personne du milieu de la musique ?

L'idée c'était d'amener des designs sortant des codes habituels du textile et apporter un nouveau souffle.

Vous avez une multitude de modèles de tapis, d'où vous vient autant d'inspiration ?

Oula, c'est très varié ! Alors déjà il y a toute une gamme où les inspirations viennent de mes voyages dans l'Atlas, au Maroc, en Orient etc. Parce qu'il y a tous les codes tribaux que je connais bien, et qui m'inspirent. Je suis également inspirée par tous les codes graphiques, un peu vintages, géométriques. Et là, de plus en plus ce qui m'inspire, c'est la nature et les végétaux.

Et ça vous inspire de nouvelles collections ?

Oui, par exemple, on retrouve l'inspiration botanique dans le modèle « Matého », ou encore dans le tapis « Tree » et la collection « sand » parmi les nouvelles collections à venir.

Sur votre site, vous expliquez que vous aviez d'abord co-fondé une marque pour enfant avant de créer Edito, allez-vous revenir à des produits pour enfant ?

Oui justement. Après ce sont des créations que je peux faire à la demande. Edito a d'ailleurs déjà conçu des collections capsule enfant pour une grande enseigne.
Par ailleurs, Je travaille de plus en plus avec des tapis de petites tailles pour les plus petits, pas mal de nos créations s'adaptant justement, à l'univers enfant par leur code couleur.

Ces produits seront toujours dans l'univers du tapis ?

Oui, mais je vais aussi développer une collection de papier peint, parmi lesquels nous aurons de beaux basiques adaptés aux enfants et aux adultes.

Décrivez la déco de votre maison en quelques mots ?

Alors c'est un mix d'objets contemporains et de mobiliers que j'ai niché, brocanté, donc de produits un peu vintages. Et puis j'ai craqué sur quelques tableaux. J'ai aussi pas mal de mobilier que j'ai fait faire quand j'étais en Orient, ça fait un mix assez éclectique ! Et j'aime parfois créer un décor avec certains murs revêtus de papier peint.

Où trouvez-vous votre inspiration ?

Ce n'est jamais prévu. Parfois quand je me balade ou quand je me promène, tout à coup je peux voir des choses qui n'ont rien à voir avec l'univers du tapis et qui m'inspirent. Donc ça peut être en tombant par hasard sur des vitraux, que je trouve magnifiques. Parfois en forêt, en voyant des couleurs et des contrastes qui m'inspirent. Même parfois dans des films, dans le cinéma : je vois des décors qui me donnent envie de créer des tapis…
C'est vraiment varié. Ça peut être en lisant un bouquin. Et surtout dans les voyages, beaucoup dans les voyages !

Comment décririez-vous Filedanstachambre ?

Alors je le vois comme un incontournable pour l'univers enfant et qui propose à présent aussi de très belles gammes pour les plus grands.