Nathalie Lété, une designer pleine de fraîcheur et très attachée au monde de l’enfance, se livre à Filedanstachambre le temps de quelques questions. Nous sommes vraiment ravis d’avoir appris à la découvrir et de vous faire partager l’interview.

 

Vous en quelques mots ?
Je suis une artiste dont les dessins et les peintures sont appliqués sur des produits, dans le domaine de l’enfance mais aussi de l’adulte. Mes créations prennent vie sur des jouets, du textile, des vêtements ou encore des accessoires de décoration… J’aime, comme lorsque j’étais enfant, passer la journée à recréer mon “monde” et à traduire mes émotions sur différents matériaux et à travers différentes techniques : céramique, broderie, peinture, dessin.
Depuis quelques années, des  éditeurs du monde entier me suivent dans mon aventure et éditent des jouets, des produits avec mes dessins et sculptures.
Le design Nathalie Lété en un mot, ça donnerait quoi ?
Un monde imaginaire où la forêt est envahie de jouets, de fleurs et d’animaux. Ils se transforment en objets pour faire rêver, raconter des histoires, donner du plaisir et du bonheur aux gens…
Parmi vos créations, quel est votre coup de cœur ?
Mon coup de cour est mon papier peint « Forêt noire » édité par Domestic.


Y a-t-il pour vous une relation particulière entre les enfants et le design, et en quoi est-elle différente de celle des adultes ?
Les enfants ont gardé la liberté du rêve, ils ont plus d’imagination que beaucoup d’adultes. Les objets de leur chambre deviennent des décors, des amis pour s’inventer des histoires.
Mais j’avoue que lorsque je travaille, je ne pense pas du tout à tout cela, je ne pense pas à mes clients, je fais les choses dans mon coin, pour moi et mes éditeurs.
Où puisez-vous votre inspiration ?
Je puise mon inspiration de mon enfance, des lectures que j’ai lues enfant, de ce que je ressentais à l’époque. Le souvenir et les émotions ressenties sont ce qu’il y a de plus important.
Passant beaucoup de temps en Bavière, j’ai des souvenirs de nature très forte, de forêts où je pouvais observer des biches de temps en temps ; un univers tout autre que la banlieue parisienne où je vivais.
Étant fille unique, je passais beaucoup de temps seule à m’inventer des histoires. Cela m’est resté et je continue aujourd’hui à m’inventer des histoires à chaque peinture que je fais… Je peux très facilement me sentir proche d’un jouet, ressentir de la complicité avec lui comme un enfant, et grâce à cela, beaucoup de liens et d’histoires sont créées dans mon travail.
A quoi ressemble votre quotidien ?
Mon quotidien est, je dois dire, très agréable car j’habite à 2 minutes de mon atelier et  je traverse des jardins pour y arriver. J’économise donc beaucoup d’énergie et de stress à ne pas avoir à prendre le métro.
Lever matinal avec mes adolescents, je travaille ensuite de 8h30 à 18h de façon très disciplinaire… et cela 5 jours par semaine.
Je travaille en solitaire, vois peu de monde, et cela me convient très bien.
Le soir, j’aime être en famille avec mes enfants et mon mari, je ne cherche pas du tout à sortir, en fait j’adore dormir et rêver, et du coup je me couche assez tôt  !
L’élément déco indispensable à une chambre d’enfant ?
Un tapis confortable et des coussins sur lesquels s’asseoir pour lire et jouer.
Une anecdote rigolote sur votre enfance ?
Petit clin d’œil à Filedanstachambre, je me souviens aussi avoir beaucoup joué avec mon lit. Comme il était en bois avec un sommier à 1 m de hauteur, je jouais à la cabane, cachée avec mon chien, en mettant des grandes couvertures qui tombaient. D’autres fois, nous nous mettions sur le lit, et je disais que j’étais sur un radeau. Je prenais avec moi tout ce que j’avais de plus précieux et cet espace devenait un refuge au milieu des aventures que je m’inventais…

Un grand merci à Nathalie !

Découvrez vite ses créations sur la rubrique Nathalie Lété de Filedanstachambre.

ou sur le site officiel de Nathalie Lété.

Par : Johanna.


ECRIRE / AJOUTER UN COMMENTAIRE
Les commentaires sont modérés.

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Return to Top