Pour notre plus grand plaisir, Poupy et Nancy, les deux designers de Numero 74 ont répondu à nos questions. Découverte d’une marque italienne aussi authentique qu’originale !


Qui êtes-vous ?
Nancy et Poupy, 2 amies et cousines par alliance, avec le même désir…faire de jolies choses

Comment est née la marque Numéro 74?
Il y a 4 ans, naissent Alessandro et Giovanni, un fort désir de préparer une jolie chambre pour eux.
De là vient l’idée d’associer pièces vintages et jolies choses faites à la main: c’est là que l’envie née…1 an après numero74 se lance.

Votre univers en quelques mots ?
La nature, les rencontres, les voyages…l’amour de la vie

Où puisez-vous votre inspiration ?
A travers la nature, les voyages…la rencontre de civilisations lointaines aux savoir-faire ancestraux.
Avec  en permanence un regard d’enfant sur les choses…et la chance d’être adulte et de pouvoir les réaliser.
La richesse du Design de ces dernières décennies avec lequel j’ai grandi.
En fait partout sauf dans les magasins et les revues, cela me sclérose !!

Parmi vos créations, quel est votre coup de cœur ?
A mi-chemin entre la création et la réédition: notre petit lit de camp.

A quoi ressemble votre quotidien ?
A tout sauf à un quotidien, je me réveille rarement plus de 15 jours au même endroit, toujours en immersion totale là ou je suis, comme-ci je basculais d’une vie à l’autre à tout moment.
J’essaie de profiter de chaque jour, comme un cadeau de la vie.
Notre dernière collection consacrée à la fête s’appelle « Be Happy ».
Be happy!!! Voilà ce que l’on devrait tous se dire, au Quotidien.

Une anecdote rigolote sur votre enfance ?
J’avais le droit de temps à autre à 1 franc de bonbons, la boulangerie étant juste en bas de la maison, j’avais la permission de m’y rendre toute seule.
Seule consigne: « interdiction stricte d’acheter des bonbons rouges » (considérés à cette époque comme dangereux pour la santé!!), la tentation était grande, puis un jour elle devint trop grande!!!
Et hop un petit bonbon rouge déposé discrètement dans ma poche, et oui la boulangère était au courant de la consigne, alors il fallait que ce soit discret.
Finalement pas si « discrètement » puisque la boulangère me surprend et me fait la remarque très gentiment!!!
De bonbons rouges à mes joues toutes rouges…je n’ai jamais, plus jamais rien volé!!!

Encore un grand merci à ses deux designers, retrouvez l’ensemble de leurs créations sur Numero 74 – Filedanstachambre.

Par : Johanna.


ECRIRE / AJOUTER UN COMMENTAIRE
Les commentaires sont modérés.

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Return to Top